Hé ouais, hé ouais, carrément ! De l'é-di-tion, avec N° ISBN et tout et tout...
Le GRAAL édite ce premier roman, dont vous pouvez réserver par mail votre exemplaire dédicacé ! =>

Leslibraires.fr en permet la livraison dans une soixantaine de librairies en France ! (sans frais d'envoi supplémentaires)
Il est également disponible en ligne (voir rubrique "Acheter" ci-dessous à droite) et en stock dans quelques librairies régionales :
- la librairie V.O.,  53 rue du Molinel - 59000 Lille
- la Librairie Meura,  25 rue de Valmy 59000 LILLE
- la librairie Saint Michel,  271 rue Nationale 59000 LILLE
- la librairie Tirloy,  62 rue Esquermoise 59000 LILLE
- la librairie Autour du Monde,  65 rue de Paris 59000 LILLE

Synopsis : "Mars 2003 : tandis que la montée du sarkozisme fait rage de ce côté-ci des Alpes et que l’Italie se vautre encore dans le berlusconisme triomphant, un rocker lillois part faire l’ermite dans un village montagnard des Abruzzes, près de L’Aquila (ravagée depuis par un séisme meurtrier).

La confrontation des deux cultures, à la fois si proches et si éloignées, est le prétexte à de multiples digressions volontiers humoristiques, allant de la chronique TV à l’essai philosophique, de l’analyse politique à la linguistique et, au final, à une méditation incrédule sur Le monde comme il va..."

  • Structure : chaque chapitre est composé d’une introduction dans le présent, d’un corps de chapitre (digressions, etc. cf. synopsis) et d’un retour au présent
  • Style : mélange intentionnel de langage parlé, volontiers "rock" et d’un registre plus élégant, entre lesquels l'auteur compose un délicat équilibre.

• • •

Sans parler du style proprement dit, les influences sont à chercher du côté de Robert M. Pirsig ou John Fante pour l'aspect "autofiction", voire Hermann Hesse pour la quête spirituelle (... et sans doute aussi un peu Gaston Lagaffe pour l'autodérision ).

Le titre est à la fois une allusion à "Lille 2004" (capitale européenne de la culture alors en plein tumulte de préparatifs), à certains conglomérats de mots cités dans le roman, au nom d'un resto près de L'Aquila célèbre pour ses arrosticini ("l'île heureuse") et surtout au nom du pays imaginaire de Peter Pan, dans la version française du dessin animé de Walt Disney.